Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 18:54

Ious les ans, la société " Qatar General Petroleum Company ", appartenant à l'Emir du Qatar et à Shell Qatar, effectue une campagne de mesures sur les puits de ses trois champs offshore. Cette campagne nescessite la mobilisation de quatre bateaux de travail, un bateau de mesure sur lequel se trouve une unité de Slumberger, un bateau, munis d'une petite grue, à bord duquel est embarquée une unité de travail au cable avec une équipe de production pour ouvrir les vannes et repêcher la vanne de sécurité dans le puits, un bateau de soutien plongée avec une équipe de plongeurs et un caisson de présurisation pour les puits ayant des têtes sous-marines, enfin un quatrième bateau en stand-by en cas d'avarie.

Le bateau de travail au cable acostait la plateforme et ouvrait le puits si la tête de puits se trouvait en surface, sinon le bateau de plongée envoyait les plongeurs; enfin le bateau de mesure accostait et l'outil de mesure étaiot introduit dans le puits et Slumberger effectuait la mesure. A la fin de la mesure on procédait dans l'ordre inverse. J'étais en charge de cette mission en tant qu'ingénieur embarqué.

Sadam Hussein et les Irakiens avaient envahi le Koweit et, outre le travail de police de la navigation et de la pêche sur le champs, l'ouverture de route pour les tankers se rendant à lîle de Halul pour charger, nous incombait..

Il arrivait que l'opération se termine tardivement et que nous décidions de passer la nuit amaré par l'arrière à la plateforme; au petit matin, il suffisait de larguer la plateforme et de remonter sur l'ancre pour partir...ce que nous fîmes ce matin là jusqu'au moment où le " Boco " se mit à gesticuler sur la plage avant.".quesqui lui prends ?", demanda le capitaine allemand, " tu regardesr!"..Je vis, à un mètre de l'étrave, un gros objet rond avec des antennes !..." ça à l'air d' une mine " dis-je au capitaine. " Qu'est-ce que je fais ?" dit-il ...mon cerveau fonctionnait à plein régime et tout en me demandant ce que ferait l'explosion, je répondis " Continue comme ça, on à peu-être une chance qu'elle s'écarte..." Il fit ce que je recommandais et, lentement, on vit la mine défiler le long du bord...sans doute chassée par la vague d'étrave...un grand silence reignait sur la passerelle et je ne sus rien des pensées du capitaine mais, les miennes furent de me demander si la mine allait nous détruire complètement, nous envoyer par le fond ou seulement nous avarier...serions-nous blessés ou tués ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens