Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 09:44

A l'origine, il était très difficile de travailler la nuit vu le manque de luminosité, l'éclairage artificiel a, peu à peu, rémédié à ce problème et, de nos jours, avecv l'éclairage électrique, il arrive qu'il fasse plus clair la nuit que le jour. C'est la religion catholique qui a décrèté que le dimanche, septième jour de la semaine, serait chomé. Ceci dans le but de permettre aux fidèles d'assister aux différentes cérémonies religieuses dominicale, certains diront que c'est surtout parcequ'il pleut souvent le dimanche et qu'il était difficile de travailler la terre, pour la population, surtout rurale, de cette époque . Par la suite les familles et amis prirent l'abitude de se réunir et de déguster le repas dominical en famille...avec le temps, les familles plus ou moins aisées se retrouvaient à déjeuner dans un restaurant poiur le repas de midi...

Tout cela est du passé, les paroisiens, de moins en moins nombreux assistent aux enterrements et autres grands évènements, ils sont très rares à se rendre à l'office dominical. Les réunions de famille sont pratiquement inexistantes, peut-être, en partie, du fait de notre rythme de vie trépitant, mais aussi du fait que les liens familliaux se sont fort distendus.

De toute ma vie active, d'abord militaire puis dans l'exploration pétrolière internationale, j'ai trvaillé le dimanche et, souvent, de nuit. Je peut dire que le travail de nuit est beaucoup moins fatiguant que celui de jour et que très peu de gens viennent distraire ou harceller les travailleurs, on peut très bien s'adapter à ce rythme et, éventuellement, on peut plus profiter de son temps libre dans la journée...

Le dimanche à été, pour moi, un jour ordinaire. Quelques exceptions toutefois, il arrivait que les bureaucrates commence leur travail plus tard le week-end et j'avais donc plus de temps pour préparer mes rapports.

Il est évident que, dans notre civilisation actuelle, régie par le loisir, il faille compenser ces exceptions, soit par un temps de repos supplémentaire soit par un revenu supérieur...J'ai travaillé quelques temps en Australie ou le travail dominical est souvent la r^gle mais, comme disaient ceux qui le pratiquaient, celà était basé sur le volntariat et permettat d'avoir, en travaillant deux jours par semaine, le même revenu q'en travaillant cinq !

Ceci est à raprocher des rythmes de la marine marchande française dans laquelle l'équipage  huit heures de travail, guère fatiguant en général, pour seize heures de repos à se demander quoi faire sur le bateau en mer...L'équipage de marins du navire de forage " Navinorse " s'émerveillait d'avoir le m^me rythme que les foreurs : 12 H par jour et 4 semaines de travail pour quatre semaines de congés..

Les foreurs de la société italienne Saïpem pratiquait le régime des trois huit avec rotations et se plaignaient d'être fatigués..Une chose tout à fait normale car il n'y a rien de plus fatiguant que les changement de rythme et, du temps où j'éffectuais un travail posté, je choisissast la même tranche horaire pour tout le séjour ! Cette tranche horaire était souvent de nuit et je ne m'en portais pas plus mal. Le régime de 12H/12H a été créé par les société pétrolières américaines qui ne sont pas sentimentales mais se sont aperçues que ce rythme convenait parfaitement à tout le monde...El ceux qui l'ont pratiqué ne s'en plaignent pas !

Par la suite, étant responsable des opérations, je devais être disponible 24H/24 mais conservais le rythme de congés de cette industrie

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens