Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 19:23

Après que le petit bimoteur " Commanche " se fut posé sur la piste bordée d'arbres géants de Warri, après un contrôle de visaz par un officier de police assis à un bureau en plein air, je me présentait au bureau de la Safrap ( Elf au Nigeria ) qui me logeat au " River Valey " ) sorte d'hôtel casino, boîte de nuit fréquenté par de nombreuses prostituées...le landemain, on me conduisit à l"aéroport ou j'embarquait dans un hélicoptère alouette II avec un pilote hollandais. Après avoir décolé nous avons survolé la forêt splendide avec ses arbres immense mais, un peu inqiétante quand l'idée d'un aterrissage forcé me venait. Je suppose que nous suivions d"assez près les tranchées des oléoducs ce qui, en cas de crash, permettrait de nous retrouver sans trop de difficultés. Après un certain temps de vol nous fumes en vue de la swamp barge " Swamp Master " installée dans un slot dragué dans la berge d'un bras du fleuve Niger...Une autre alouette II était déja posée su l'hélideck et comme il n'y avait guère de place pour deux hélicoptère, le pilote du mien se mit à décrire des cercles, survolant à basse altitude les méandres du fleuve et les villages de huttes alentour. L'alouette II est un appareil merveilleux pour faire du tourisme, il comporte deux sièges à l'avant, dont un occupé par le pilotte, les pieds reposent sur un plancher en contreplaqué d'une surface de moins de deux m2 et on est dans une bulle de plastique avec une excellante vue sur l'extérieur...Je me régalait...après quelques temps, l'autre hélicoptère décolla et ce fut l'aterrissage en douceur sur la barge. Bien plus tard, ce fut un Puma qui assura la liaison et, comme l'hélideck ne pouvait suporter son poids, il devait rester en vol stationaire au dessus et nous devions débarquer et embarquer au vol, mais ceci est une autre histoire...le séjour fut assez agréable, j'avais des laborantins locaux et le superviseur d'Elf, le chef géologue et le technicien fluide de forage étaient français, l'ingénieur de cimentation, qui venait uniquement lors des cuvelege état français aussi; les cadres de la société de forage était américains et, leur chef de chantier, un ancien capitaine des U.S.Marines fut la cause de quelques tensions avrc Elf car l'alcool étant interdit pour les Américains il ne manquait jamais de faire un scandale quand les Français prenaient l'appéritif !...Le personnel d'exécution était local.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens