Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 14:57

Je suis très familier avec les explosifs dont j'ai appris à connaitre les effets dramatiques, pour la première , il s'agissait de gens qui s'étaient réfugiés là pour fuir les bombardements alliés sur Brest; ma mère et les mères des deux autres vinrent nous chercher pour le goûter...A peine assis sur les genoux de mon père, pour prendre ce goûter, une violente explosion retyentit...mon père me prit sur ses épaules et se précipita dans la rue...tous les abitants du quartier courraient vers le bout de cette rue...bien vite quelqu'un annonça que " le petit Mignon s'est fait sauter sur une bombe ! "...ce pouvait être une bombe, un obus ou une mine...j'entendis dire qu'on avait trouvé des morceaux de l'enfant à quelques cent mètres de là et, bientôt, quelqu-un monta des lambeaux de chair et bout de tissus sur le toit voisin..c'est tout ce qu'il retait de mon camarade !...

Mon père était chasseur et, comme les autres chasseurs, à cette époque, fabriquait ses cartouches lui-même; il y avait donc de la poudre à la maison et je vis bien les précautions que mon père prenait avec cette poudre...plus tard, dans la Marine Nationale, je fut artilleur et eu à manipuler toutes sortes de munitions et de grenades, à visser des fusées sur des obus etc...enfin, je dus m'occuper de missiles et j'en armais et désarmais souvent, y compris ceux qui refusaient de partir après avoir été mis à feu et sur lesquel je devais me mettre à cheval pour les isoler électriquement avant de les désaérmer...je règlait aussi le système de mise à feu de la charge de destruction des missiles d'exercice, à l'aide d'un tournevis...les landemain de fête  les spectateur, voyant mes tremblements, laissaient du champ libre entre eux et moi... dès qu'il était question de mouvement de munitions la consigne était " intrediction de fumer, piquer, meuler et souder "...Plus tard, sur les forages pétroliers, nous avions des explosifs et des détonnateurs électriques utilisés pour percer des trous dans les tubes de cuvelage, de production ou de forage et pour prendre des carottes latérales à balles...Une fois l'outil monté en surface il fallait vérifier l'isolement, la conductivité des cables et qu'il n'y avait aucun potentiel entre le puits et l'outil.avec un appareil de mesure spécial à très fable courant...un fois, dans le sud-ouest de la France, un opérateur se trompa d'appareil de mesure et, comme il y avait de nombreux spectateurs, il y eu beaucoup de victimes !..Une autre fois, en Hollande, un outil à percer des trou dans une tige, ne répondit pas à la mise a feu...par mesure de sécurité il fallu faire venir une caisse en bois aux parois très épaisses et ramener l'outil à la base pour le désarmer !..

En off shore, les explosifs et détonnateurs sont, le long du bord, dans des caisses métalliques prêtes à être larguée instantanément à la mer.

La sécurité veux que explosfs et détonnateurs soit physiquement séparés et qu'il n(y aie aucun feu, aucune source d'étincelle ni d"électricité statique à proximité...Tout doit être à la masse !...

L'explosion de laz poudre dans le théatre parisien ne peut être due qu'à une imprudance de gens ignorant les consignes et dangers ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens