Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 20:40

L'escorteur lance missiles " Du Chayla ", apprès avoir prit livraison de ses quarante missiles "b Tatar " à la " Weapons Naval Station " de Yorktown et effectué les essais de ce système d'armes sur le champ de tir des Virgins Irlands, aux Cataïbes, avait traversé l'Atlantique pour rejoindre Brest après avoir fait escale à Gibraltar...à Gibraltar il s'était amaré à un quai auquel étaient déjà accosté trois chalutiers soviétiques...il était plus qu'évident que l'on était dans l'impossibilité de tester des radars et les missiles ce qui aurait imposé l'émission de fréquence qu'il fallait absolument garder secrètes...aussi, après l'appareillage vers Brest, la mer étant relativement belle et le temps sec, on démarra les tests...les armuriers de la rampe avaient fait monter un missile dont je procédais aux tests...les opérateurs des radars de guidage faisaient de même.

Après avoir équipé le missile pour les tests je sautais de la rampe et allais me diriger sur le local de contrôle quand mon regard se portant sur la mer repérais deux batiments gris à l'horizon... les silhouettes de ces batiments ressemblaient vaguement à celle de nos escorteurs rapide du type E 50 mais, au fur et à mesure de leur approche je notais des différences...ils ressemblaient plus à d'anciens destroyers escort de fabrication U.S., datant de la dernière guerre...j'étais mal à l'aise et, quand ils furent à un millier de mètres, en route inverse à la notre, je realisais que la forme de leurs tourelles étaient celle des pays de l'est !...je donnais l'alerte au Central Opération et demndais aux armuriers de rentrer immédiatement le missile réalisant après coup que j'offrais aux Soviétiques une magnifique démonstration du fonctionement de la rampe...mais que faire ?...plus grave, le Central Opération déclencha le silence radio et radar mais, oublia de le dire aux radars de guidage ...

Le commandant, appelé sur la passerelle, fit saluer les deux navires sovétiques mais ceux-ci ne daignèrent pas rendre ce salut et disparurent vers le sud..

L'état major français n'avait aucune _idée du passage de ces batiments de guerre soviétiques à proximité de nos côtes, pas plus que les autorités britaniques ils ne s"étaien rendus compte du passage, plus qur vraisemblable, de ces navires dans la Manche !!.... 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens