Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 16:25

Je travaillais, comme géologue, pour Agip-Nigeria, sur un appareil de forage de Saipen, une autre société italienne du groupe ENI ( Ente Nationale de Idraucaburi ), près du fleuve Niger, au nord du delta et dans la jubgle..le camp était à une distance d'environs cinq kilomètres du chantier. Le puits se forait normalement avec quelques problèmes de stabilité des parois, ce qui est normal dans des terrains meubles comme on en trouve au Biafra. Le camp était loin d'être luxueux mais était relativement confortable si ce n'est la porte de ma chambre qui fermait très mal et pouvait laisser passer las insectes et autres petites bestioles, éventuellement des serpents qui abondent dans cette jubgle ...des vipères du gabon, des mambas verts et noirs, des pythons ect...mais seuls les uinsectes ùm'embêtaient vraiment et ils grouillaient autour du camp comme du chantier, attirés, la nuit, par l'éclairage dont les fortes lampes les faisaient griller...il y avait un vrai tapis sur le sol et, avec les pluies tropicales et la chaleur solaire qui suivait, ces cadavres de bestioles dégagaient une odeur peu agréable...

Un jour, peu après midi, alors que les autres expatriés avaient rejoint le camp pour déjeuner et qu'il ne restait que moi et un laborantin au laboratoire géologique avec un maître sondeur italien en charge de l'équipe de forage, composée de locaux, sur le plancher de la sonde, j'entendis frapper à la porte, le laborantin ouvrit et, rapidement, m'appela en disant qu'on me demandait. J'allais voir et me trouvais nez à nez avec un local agitant une machette qui répètait " No work..No work "...Je répondis "Yes...ok " et vis le maître sondeur qui me faisait de grands signes depuis le plancher...J'allais le voir et il m'expliqua que les villageois voisins avaient envahi le chantier et voulaient qu'on arrête tout !...Il mit le puits en sécurité et nous décidâmes de prendre une land-rover pour aller au camp mai, les villageois avaient abattu des arbres qui coupaient la route, nous avons donc rejoint le camp à pied et les villageois étaient assez amicaux tout au long de la route...Alertée par Agip la police arriva à bord de trois camions. Les policiers et les villegeois se regardèrent en chiens de faïence jusqu'au soir..un chauffeur de camion, de cette tribu, venu livrer du ciment servit de porte-parole aux villageois, il lui firent dire qu'ils n'avaient point peur de la police car ils avaient plus de fuisils qu'eux...il y eu des coups de feu sparodiques dans la jungle...La nuit tombée, le chef de la police vint nous voir pour nous dire que ses hommes avaient été de service depuis la nuit précédente et, qu' en conséquence, il devait les faire rentrer à leur base...nous nous retrouvions seul et sans armes face aux villageois...quelques reconnaissances nous apprirent qu'ils étaient en train de boire abondament et l'alcool de palme étant assez fort, nous nous risquâment prendre la piste avec une voiture et à rejoindre une station Elf non loin de là pour prendre un contact radio avec la base car la notre était restée au chantier, nous nous munimes de gourdins et de couteaux bien qu'avrc ça, nous en étions conscient, nous n'aurion guère fait le poids en cas de mauvaise rencontre...enfin, le trajet se passa bien et, Port Harcourt nous suggéra de rejoindre le camp de la division octopus, une division d'infanterie de marine censée nous protéger ou de rentrer à Port Harcourt...Je décidas de rebtrer à Port Harcourt avec un Américain....Le landemain matin, Agip nous fit savoir qu'on puvait retourner sans problème...arrivé au camp, en voyant les hélicoptères et la " Elisabeth police " ( police anti emeute ) armée jusqu'au dents, aucun de nous n'eu besoin d'explication que nous nous gardâme même de démander à ces policiers qui déjeunèrent avec nous après avoir posé leurs mitraillettes dans un coin !...Il fut dit qu'Agip s"etait trompé de village en payant les indemnités...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens