Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 17:27

LIBYE LIBYE La libye n'a jamais été un pays très tranquille, environs un an avant que la Libye entende parler du colonel ( alors capitaine ) Muamar Kadafi je travaillais en tant qu'ingénieur de forage sur un puits d'exploration de Shell Libye en Cyrénaïque à quelques dizaines de kilomètres à l'est d'Adjédabia pas loin d'un fortin Italien abandoné dans une zone à peine déminée depuis le passage des troupe de Rommel et d'Alexander; l'appareil de forage appartenait à la société allemande " deutag " et les cadres étaient Allemands.image0

Le sol calcaire était très caillouteux et seules quelques touffes d'épineux parvenaient à y pousser, sur le chantier le passage des véhicules avait réduit les cailloux à une fine poussière ocre dans laquelle nous nous enfonçions jusqu'à mi-mollet.

Une vague piste nous reliait à la route Tripoli-Bengazi et une piste datant de la guerre mondiale permettait à un DC 3 d'assurer une liaison aérienne avec Tripoli et Bengazi tous les jeudi.JSJ PC Douglas DC 3 2

Quelques bédouins trouvèrent très astucieux de placer des vestiges de guerre dont des barbelés au travers de cette piste et les pilotes durent souvent faires des ronds en attendant que nous dégagions le terrain...las de cette situation Shell fit appel à la police dont la réponse fut très laconique : il suffisait de les embaucher pour garder cette piste ce que nous fîmes mettant fin par là au retards d'atterrissages à répétition...

Dans le forage on utilise beaucoup de soude caustique pour rendre le pH de l'eau basique ce qui permet un meilleur usage des produits en particulier de la bentinite...cette soude caustique était contenue dans des sacs de papier et certains de ces sacs déchirés était abandonnés dans le désert...un bédouin vint se plaindre que ses dromadaires avaient mangé de la soude et en etaient morts...dans d'affreuses souffrances certainement...le problème est qu'aucune bête ne mangerait volontairement un tel produit il avait donc fallu le leur faire ingurgiter de force ce qui dénote une cruauté certaine...enfin Shell préféra payer plutôt que de subir un procès dans lequel la grosse société étrangère aurait perdu d'avance contre le pauvre bédouin...

Une nuit alors qu'une équipe installait les vannes de sécurité ( BOP ) sous le plancher de l'appareil de forage les manoeuvres Libyens attaquèrent le chef d'équipe, son assistant et l'accrocheur avec des tubes d'acier de 2 pouces, un seul d'entre eux s'en tira sans grand mal et les deux autres durent être hospitalisés d'urgence...à leur sortie de l'hopital il furent expulsés de Libye

A quelques temps de là je travaillais comme géologue pour la société allemande " WINTERSHALL " dans la région de JIALO au sud d'AUGILA dans la plaine sableuse du SARIR, l'appareil de forage appartenait à la société française " FORASOL "; les différentes sociétés partageaient leurs liaisons aériennes pour en réduire le nombre et bien sur le coût.

Une relève d'équipe et du ravitaillement pour Forasol arrivant par un DC 4 sur une concession voisine deux voitures furent envoyées, elles prirent en charge la nouvelle équipe et les vivres puis prirent la piste en direction de notre chantier...au bout d'un moment le moteur d'un des " Land cruiser " se mit à chauffer et il fut décidé de tout charger sur un véhicule et de laisser l'autre sur place en attendant que les mécaniciens puissent venir le chercher...en plein désert que riquait-il ?...767px-Douglas C-54 Skymaster USAF

Lorsque les mécaniciens arrivèrent au véhicule en panne ils eurent la surprise de constater que toutes les roues étaient parties !

Le chef de chantier de Forasol décida de se rendre au poste de police de Jialo où il découvrit les roues qu'il récupéra non sans avoir du payer une forte amende pour " Tentation de la population au vol " et il fut menacé d'être emprisonné si cette situation se reproduisait !...

 

MORT DE CHALEUR DANS LE DESERT

 ce jour là un administratif de " FORASOL " devait assurer assurer une liaison avec la base " D'AQUITAINE-LIBYE " sur la concession 105 ou des foreurs devaient arriver ainsi que des vivres et du matériel par l'avion , par la même occasion il devait ravitailler le gardien d'un appareil de forage stocké dans le désert...il quita donc le camp de l'appareil " National 110 " et prit la piste à bord d'un " Land cruiser Toyota "...en fin d'après midi les gens d' Aquitaine Libye nous appelèrent à la radio pour nous dire que notre personnel était bien arrivé par l'avion mais que nul n'était venu les chercher...il fut décidé que les gens d'Aquitaine Libye racompagneraient nos gars et essaieraient de trouver notre homme sur la piste...ils arrivèrent chez nous en disant qu'ils n'avaient rien aperçu et, comme il faisait alors nuit et que le disparu avait de l'eau et des vivres, il fut décidé d'attendre le jour pour reprendre les recherches...au bout de queques heures nous retrouvames la voitures et à quelques cinq cent métres de là le corps sans vie de notre collègue..il avait zigzagué les quelques cent derniers mètres et était tombé face contre terre une bouteille d'eau à moitié pleine près de lui...

Pour de pareil déplacemenrs la base de production d'Aquitaine  libye faisait la torchère bruler de l'huile et donc émettre de la fumée ce qui permettait de voir de loin la direction..hélas notre gars avait sans doute mal évaluer la distance et son coeur avait du le lacher d'autant plus facilement sans doute qu'il venait d'être muté d'Iran ou il faisait bien moins chaud !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens