Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:24

Ceci était prévisible de longue date, cet agro-alimentaire fut mis en place pour nourrir, à bon marché, une population qui rèvait de consommer de la viande à foison mais, rapidement, elle s'embala et devint largement excédentaire et se tourna alors vers l'exportation et bientôt dû faire apel à des subventions car elle ne parvenait plus à produire à des prix concurentiel avec les autres pays producteurs. Les élevages hors sol devinrent largement majoritaires et, la matière première pour la fabrication des aliments ne pouvant plus être trouvée sur place, il fallu importer cette matière première qui avait un coût. Les pays producteurs de cette matière première se rendirent vite compte qu'il était très facile de faire de l'élevage de poulets et de porcs en profitant d'une alimentation abondante et bon marché sur place. Les clients étrangers se dirent aussi qu'ils pouvaient faire ces élevages en important la matière première alimentaire comme le font les Bretons...Autre problèmes, la population occidentale se désintéresse de plus en plus de l'alimentation carnée et, comme chacun sait, l'élevage contribue très fortement, à l'effet de serre et à la polution des eaux jusqu'à créer des zones mortes dans les océans !... Sans compter les épidémies dans les élevages qui sont traitées par de grandes quantités d'anti-biotiques dont il reste des traces dans la viande, le reste  partant dans l'eau, pafois de consomation humaine et finissant éventuellement dans la mer. L'inéficacité des anti-biotiques qui résultent du trop grand usage de ces derniers oblige la médecine à faire de nouveau appel aux sulfamides, comme avant 1950.

En faveur de cet agro-alimentaire on a une augmentation démesurée de la population mondiale qui contribue, elle même, à l'agravation de l'effet de serre mais, le prix de revient des produits de l'agro-alimentaire breton, de qualité médiocre, est bien trop élevé pour la plus grande partie de cette population et ne peut exister qu'à grand renfort de subvention, donc de participation du contribuable, ce qui fausse le marché et ne peut durer longtemps sauf dans des pays collectivistes qui disparaissent petit à petit , en outre, les Musulmans et les Israélites ne mangent pas de porc, pas plus que certains Indouistes ne mangent de boeuf...j'oubliais les Boudistes qui ne mangent pas d'animaux !

En attendant, la pêche ayant pratiquement disparue depuis longtemps, il faudra permettre aux Bretons de survivre !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens