Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 20:06

Etant né en 1942, j'avais ateins l'âge de 16 ans en cette année 1958...je terminais laborieusement une classe de 3è au cours complémentaire de Sizun...je devais faire un choix...enter dans un lycée ou un collège technique nécessitait l'achat d'un troussaux et demandait d'engager des frais dont mes parents n'avaient pas les moyens...un centre d'apprentissage aurait été moins cher mais aurait nécessité de l'argent qu'ils n'avaient pas...il aurait, peut-être, été possible d'entrer en aprentissage chez un artisant mais, depuis mon plus jeune âge j'éprouvait une certaine admiration pour les soldat...la libération et la guerre d'Indochine...surtout la guerre d'Indochine dont les acteurs étaient des héros pour moi...pour beaucoup de monde de notre milieu aussi je crois...Les parachutistes coloniaux venaient s'entrainer dans les Monts d'Arrée avant leur départ pour l'Extrème Orient, ils sautaient en parachute d'un trimoteurs " Toucan ", version française d'un mechersmit de la Lufftwafe. Mes camarades et moi étions toujours dans leurs pattes quand ils venaient se ravitailler au bourg...nous rèvions de porter leurs uniformes et de vivre des tas d'aventures...maheureusement il fallait avoir 18 ans pour s'engager chez eux...l'armée de l'air recrutait des aprentis mécaniciens et je tentais, sans succès, ma chance...il me restait encore l'école des mousses et quelques camarades plus agés étaient passés par là...je fus accepté mais, il m'arrive de me demander si le Capitaine de Vaisseau Postic, dont la belle mère et l'épouse étaient voisine et dont deux neveux et une nièce étaient camarades d'école, et qui pêchait la truite avec mon père, n'y fut pas pour quelque chose ... je ratais le BEPC en juin et obtins une permission pour le passer à la session d'automne après quoi, je pris le train à Hanvec, pour Quimper, en compagnie de mon père...a Quimper on prit le car pour le Rodi qui était l'arrêt le plus proche du chateau du Dourdy où était l'école des mousses là, une voiture de la marine m'amena jusqu'à l'école zaprès que j'eu fais mes adieux à mon père...Au chateau, je fut pris en charge par un gradé portant une casquette et des galons dorés dont, pour le moment, j'ignorait la signification...Ce gradé me conduisit aux cuisines ou on me servit un repas que je mangeais, tout seul, dans un réfectoire...après ce repas, un marin me remis un hamac et on me conduisit à un dortoir, dans les étages du chateau...là; de nombreux autres jeunes de mon age avaient déjà tendu leur hamac et, le gradé qui m'accompagnait me désigna une place, en bout de file, où je devais tendre le mien...me voyant réelement empètré, mon voisin de travée vint à mon aide pour intaller les araignées aux deux bouts du hamac, y glisser ce qui tenait lieu de matelas et accrocher cet ensemble à des barres...  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens