Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 09:23

2013-06-19-10.33.45.jpg2013-02-12-12.48.59.jpgL'église " Notre Dame de Gwell Mor " fut construite de 1957 à 1959, la bénédiction de la première pierre eu lieu le 30 juin 1957. Elle a été construite sur un étang remblayé, terrain appartenant à la commune et dont le prix n'était pas prohibitif. Cette église fut construite à la demande de la population qui, jusqu'alors, devait se rendre à Saint Hernot pour les services religieux depuis la disparition de la chapelle Sainte Marine. Lors de la grande mission de 1948, il était apparu absolument nécessaire d'avoir un centre religieux à Morgat. En 1950, Mgr Fauvel vint se rendre compte, sur place, de la situation. En 1953 l'abbé Yves Qéméneur fut nommé vicaire à Crozon avec la charge de s'occuper spécialement des marins-pêcheurs et du quartiert de Morgat; il devait réunir son monde dans une misérable baraque...Aussi la population voulait une église et il lui tardait de voir ses voeux exaucés. Au printemps 1955, le secrétaire de l'évèché, Monsieur Helou enquèta discrètement sur la possibilité de créer le lieu de culte tant désiré et, fin mai, le curé Grall fut invité à l'évêché pour discuter de l'affaire. L'évèque le convainquit, malgré de nombreuses réticences de sa part, en particulier son âge, 81 ans, de prendre l'affaire en main. Les architectes choisits furent Monsieur Yvinec de Quimper et Monsieur Couté de Brest. Après moultes démarches le plan fut accepté par la Commission Diocésaine d'Art Sacré et approuvé par le M.R.L; On ouvrit le chantier et les fondations furent entamées. Bâtir sur un étang envahi par la mer peu d'années auparavant était un travail audacieux. En juin 1957, toutes les difficultés étaient vaincues. La suite montrera que ceci n'est pas tout à fait exact : une fracture, d'est en ouest, est apparue au sol et la moitié sud s'est légèrement inclinée tandis que des fissures ou fractures sont apparues dans les murs. Des infiltratios d'eau ont été bouchées sur les hauts mais, il a été impossible de rémédier au noyage de la cave et à l'invasion d'eau dans l'église lors des grandes marées et des débordements du Loc'h. Cette église fut construite avec l'argent du diocèse et des fidèles, c'est donc une des rares églises n'appartenant pas à l'état et il y a fort à parier que ce dernier n'engagera pas de fonds dans son entretient qui en a pourtant bien besoin...L'association diocésaine n'en a guère les moyens et les fidèles, bien moins nombreux que lors de la construction, et peut-être plus désargentés, non plus...reste la charité...

Cette église qui, parait-il, n'a pas été consacrée en tant que telle, serait donc une chapelle. Ce qui la caractérise est la recherche du pratique et du fonctionnel. Elle est spacieuse, dépourvue de pilliers avec des murs porteurs, elle peut recevoir de 800 à 1000 personnes. Le mobilier est très réduit : une grande croix, avec le Christ, une seule statue, celle de Notre Dame de Gwell-Mor, titulmaire de l'église, et l'autel fixe primitif qui a été déplacé pour faire face aux fidèles. Le tabernacle a été placé dans un angle du choeur. Depuis 1971 un chauffage à air pulsé a été unstallé et quelques vitraux du maître verrier Le Guevel ornent l'ensemble. L'abbé Berrou, dernier curé de Crozon, pense que cette église serait un réceptacle parfait pour des expositions et l'excellente sonorité en ferait un excellent choix pour des chorales ou autres concerts...Ceci pourrait aider à en financer l'entretient...il est à craindre que les paroissiens aient, un jour, pas très lointain, à accepter la désacralisation de ce bâtiment..

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
entretien, il n'y a pas besoin de T au bout.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens