Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 18:04

  Après avoir foré un puits au large du Congo, le batiment de forage " Navifor Norse ", appartenant à la société française Cosifor se dirigeat vers les eaux gabonaises pour forer un puits d'exploration pour Elf. A la fin de ce puits, je fus affecté sur une plateforme semi-submersible récemment achetée par une société de forage américaine à Shell qui l'utilisait precédemment en mer du nord, cette plateforme avait déja un certain age et n'était pas dans un très bon état...entre autres il n'y avait plus de compensateur de houle...un responsable avait du penser que les eaux de la côte africaine étaient plus calmes que les eaux d'un lac...Une fois positionée, à l'aide de satellites, sur le site où devait se faire le forage, à l'embouchure de l'Egoué, la plateforme fut balastée, ancrée, et le forage débuta...Un premier tube fut intallé pour recevoir la tête de puits, puis on continua le forage jusqu'au moment ou il fallu un deuxième tube pour supporter des vannes de sécurité à la tête de puits ....le block des vannes, qui pesait plusieurs tonnes, ...suspendu à des cables, cognait sans arrêtnet violament contre la barge, ceci du fait qu'il n'y avait plus de compensateur de houle et que la barge tanguait et roulait comme tout navire flottant sur la mer...des foreurs courageux tentèrent quand même, au péril de leur vie, de boulonner ce bloc à sa place...le représentant de la société BP, le client, et le chef de chantier finirent opar renoncer et la direction de BP décida de tenter de poser la barge sur le fond de la mer, les mesures de géophysique indiquant la profondeur rendait la chose possible...on tenta cela mais, l'eau arriva jusqu'au pont et la barge ...la société de géophisique n'avait pas su différencier le sommet de la couche de vase du fond de la mer...La direction de BP choisit un autre site qui ne paraissait pas vaseux, on chassa l'eau des balasts et on navigua jusqu'à ce site où on recommença l'opération...tout se passa comme prévu et le puits fut foré ! ...Mon collègue géologue et moi, n'ayant plus d'utilité à bord, primes l'hélicoptère de liaison, une Alouette III, pour Port Gentil...le temps était exécrable, typiquement équatorial, avec une forte pluie et une visibilité très faible surtout que nous devions voler dans des nuages très bas...nous étions trois à bord, le pilote, mon collègue et moi...a un moment le pilote nous demanda d'avoir l'oeil car un autre aéronef était dans les parages et la tour de contrôle de l'aéroport de Port Gentil ne répondaiot pas !...Après un assez long moment d'angoisse un petit bimoteur passa en sens inverse à une dizaine de mètres de nous !...c'est avec soulagement qu'on se posa peu de temps après !...le pilote nous demanda de l'accompagner à la tour de contrôle où nous découvrîmes le contrôleur plongé dans un profond sommeil, la tête reposant sur ses bras croisés sur une table ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens