Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 06:15

   Après l'allumage des   moteurs à poudre auxiliaires entraînant la turbine hydraulique et le générateur électrique, les moteurs de propulsion, accélérateur ( booster ) et moteur de croisière devait s'allumer une fois 75% de la puissance atteinte...ils refusèrent la mise à feu...le contact de mise à feu se faisaient par deux plots à ressort sur la rampe de lancement...je devait donc aller à la rampe pour isoler ses contacts du missile...bien sûr je trainais et l'officier chargé du tir, le lieutenant de vaisseau Philipe Vigier, commençais à s'impâtienter et finalement se facha en me demandant " Qu'est-ce que vous attendez "...il en avair de bonnes...ce ne serait pas lui qui serait sur le missile si ce dernier décidait se partir...finalement j'ouvrais la porte du local contrôle et m'élançais jusqu'à la rampe, grimpais sur le missile et isolas les contacts à l'aide de deux cartons que je tenais toujour prêts dans une poche...je rentais essouflé au contrôle missile et mis quelques temps à reprendre mes esprits en réalisant que ça s'était bien passé et que j'étais toujours en vie....le personnel servant les armes, canonniers ou torpilleurs, est souvent confronté à ce genre de situation...si un obus refuse de partir après deux percussions on doit ouvrir la culasse, extraire la cartouche, ouvrir la porte de la tourelle et jeter la munition à la mer; etc...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens