Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 14:55

Numériser0002A la fin de la guerre du golfe les puits de pétrole du Koweit étaient en feu...la compagnie pétrolière koweitienne fit appel aux pompiers américains qui étaient les seuls existants alors sur le marché...Red Adair, le premier d'entre eux, estima qu'il faudrait plusieurs années pour venir à bout de ces incendies gigantesques mais, les Koweitiens n'acceptèrent pas ce jugement qui signifiait la ruine pour eux...Ils firent appel à tous les volontaires du monde...les patrons de Horwell s'empressèrent de répondre à l'appel d'offre et réunirent une centaine de foreurs dont une vingtaine de Français qui, après un stage aux Etats Unis, furent envoyés au Koweit avec du matériel américain, le seul existant sur le marché...il falu un avion Antonov pour transporter ce matériel depuis l'Amérique...un immeuble, abandonné pendant l'invasion irakienne, fut transformé en hôtel, avec l'aide de Sodexo, pour loger le personnel et une base fut construite au centre du champ pétrolier de Raudhataïn qui nous avait été affecté...les équipes de pompiers se mirent très rapidement au travail sous la surveillance d'un médecin français qui intervenait aussi auprès des pompiers américains qui n'avaient qu'un infirmier...13 puits furent éteints en trois mois, ceci au milieu des champs de mines dans lesquels des équipes de démineurs bitaniques de la société " Royal Ordonances " ouvraient des passages et sécurisaient les abords des puits...Il était interdit de rester sur le champ dès la tombée de la nuit mais, même en plein jour il était parfois difficile de circuler car, faute de vents, la fumée grasse restaiet au sol et les pistes déminées n'étaient pas large...la nuit, à la base, à Jarha, nous essuyons des tirs de kalachnikov et pafois de roquettes mais qui semblaient plutôt destinés à nous faire peur qu'à nous blesser...

Les services secrets français nous ont mis en garde plusieurs fois contre des raids de commandos irakiens et des munitions traînaient partout et quelques unes sautaient lorsque des abitants tentaient de les récupérer...il es arrivé que ma voiture soit soufflée par l'explosion d'une mine que des démineurs marocains, qui avaient omis de signaler leur opération, ont pètardée...une autre fois nous avons du abandonner notre repas dans un restaurant où une bombe venait d'être découverte sur le toit...enfin, la mission s'est treminée sans aucun blessé et la première, et sans doute la dernière, médaille de l'environnement fut remis à des représentants de Horwell par Ségolène Royal alors ministre de l'environnement...Etant chef de mission adjoint j'aurais dû être parmis eux mais, j' étais déjà reparti pour une autre aventure : chef de mission pour le premier forage horizontal en Algérie, pour la société Sonatrach.......

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens