Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 21:10

L'attente de la décision de KOC ...Paris commençais à s'impatienter...on m'avait donné un laisser passer m'autorisant à accéder à tous les sites et comme nous étions pressentis pour éteindre les puits de champ de Rhaudatain je visitais ce champ à plusieurs reprises en passant par la seule route, celle de Koweit-city à Bhassora, c'est à dire la route que les Américains avaient baptisée " Hiway to Hell "....À la sortie de Koweit-city, juste après la ville de Jhara, on passait sous un pont à gauche duquel était casernés des chars " Abraham " et,tout de suite après, il y avait un poste de contrôle de l'armée de libération koweitienne près duquel était stationéze une jeep armée d'une mitrailleuse de 12,7 mm....après ce poste commençait l'horreur...des centaines, peut-être de milliers de véhicules, de blindés et de pièces d'artillerie détruits et enchevètrés...des armes, des vêtements et choses qui donnait à réfléchir, des vêtements de femmes et d'enfants et aussi des jouets d'enfants...les mouches grouillaient et, si les Américains avaient brûlés les cadavres il restait une odeur de pourriture et probablement des reste de chair...le bitume de la chaussée était déchiré par de très nombreuses cicatrices laissées par les projectiles de l'aviation américaine...avant d'arriver au carrefour de la route menant au chap de Rhaudataïn, il y avait un autre poste de contrôle de l'armée koweitienne devant lequel on passait sans problème...sans même ralentir...la route avait bien sur été déminée par l'armée américaine mais cela avait été un déminage très sommaire, un véhicule spécialement conçu avait balayé la chaussée, rejetant sable et sous-munitions sur le bas côté, une très grande prudence s'imposait...après le carrefour, il y avait, sur la gauche, un énorme dépôt de munitions irakien que l'armée américaine et tous les démineurs pensaient être piègé à outrance et dans lequel nul n'avait osé pénétrer...

La société de déminage britanniques " Royal Ordonnance " avait obtenu le contrat de déminage des champs pétroliers et sécurisait les routes, les installations et surtout les zones de travail autour des puits mais, le plus souvent, il s'agissait d'une opération sommaire qui consistait à circuler, avec une " land rover " dans la zone à inspecter, un homme se tenant sur le capot signalait aux occupants du véhicule tout objet suspect qui était alors traité....

( à suivre )

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens