Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 10:04

Après des congés de récupération en France, je retournais au Nigeria, pour Agip Nigéria cette fois...je pris l'avion de la Nigérian Airways qui assurait la ligne régulière Lagos-Port Harcourt...ce fut un vrai cirque pour embarquer au terminal des lignes domestiques, à Lagos...bien sur, les sièges étaient réservés mais, il fallait donner un dash ( backshish ) pour se faire enregistrer, heureusement que le chauffeur s'en chargea, il avait l'habitude...la foule grouillait, un vrai capharnaüm...pire que celui que j'avais connu à l'aéroport d'Alger, Dar El Beïda , Maison Blanche du temps où Alger était française...

Après un long survol de la forêt tropicale, équatoriale disait on quand j'étais à l'école, j'atterri à Port Harcourt ou je fut accueillis par Daniel Chevrotin, le chef de base de Géoservices...Daniel me conduisit à la base qui était situé parmi des immeubles quelque peu délabré et abimés par la guerre du Biafra qui venait à peine de prendre fin, juste à côté de l'abattoir municipal ou l'on pouvait voir les carcasses de bœuf sur des tables en bois grossier...ça grouillait de mouches et de nombreux vautour étaient perchés sur le toit...image qui frappera le directeur de Géoservices, Edouard Cochet, venu visiter des client, image dont il gardera le souvenir et le racontera au chef de personnel, à Paris, qui ne voyait vraiment pas pourquoi il nous accordait une prime spéciale...une femme anglaise, blanche, mariée à un local, résidait dans ces immeubles pratiquement en ruine...après tout elle l'avait voulu bien que nous ayons quelques doutes sur la réalité qu'elle s'était imaginé en venant ici...de toute façon, elle avait maintenant deux ou trois enfants et il était bien trop tard pour revenir sur sa décision...

Daniel me présenta le personnel local, la plus part d'entre eux avaient servit comme officier dans l'armée rebelle du Biafra...l'un , géologue était capitaine dans le renseignement, l'autre était lieutenant...il me racontèrent la fin du major François, un mercenaire belge, lors de l'attaque de Port Harcourt par l'armée nigériane...ils me racontèrent aussi le massacre des Italiens de l'appareil de forage de la société Saipem ...un détachement biafrais avait demandé du ravitaillement au gestionnaire du camp, un Libanais, celui avait refusé de leur donner quoi que se soit...le capitaine avait éclairé et le lieutenant, Bennet Okpara, avait mené l'attaque, tirant sur toute les caravanes et tuant tous les Italiens sauf un qui, par réflexe, s'était allongé par terre les balles passant au dessus de lui...

Daniel m'amena aux bureaux de Agip Nigéria où il me présenta au chef géologue, un sicilien, Pezzino, un ancien de Géoservices et, le chef de l'exploration, ...ils me firent savoir que je devais retourner sur la swamp barge " Swamp Master " qui forait maintenant pour Agip...je la rejoignis par hélicoptère, une alouette II pilotée par un hollandais...après une heure et demi de vol au dessus de la forêt et en suivant, autant que possible les tracés de pipe line pour faciliter les recherches en cas de pannes, nous sommes arrivés en vue de la barge...là, un autre hélicoptère était déjà posé sur l'hélideck et le pilote du faire des ronds pour attendre de pouvoir atterrir...ce fut un vrai régal pour moi car le cockpit de l'alouette posé II est une bulle de plexiglass montée sur à peine deux m2 de contreplaqué en guise de plancher et la vue des passagers est imprenable...le survol du fleuve, de la forêt et des villages, à très basse altitude, était un spectacle à couper le souffle...

( à suivre )

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de aventurier.over-blog.com
  • : Mon blog est le fruit d'une longue expérience à travers le monde dont je tiens à faire profiter les jeunes et moins jeunes
  • Contact

Recherche

Liens